06/02/2014

Le Front Wallon contre l'euthanasie des enfants et le favoritisme du PTB

images[4].jpg

Le Front Wallon contre l'euthanasie des enfants et le favoritisme du PTB 

 

Le Front Wallon qui prépare intensément les élections de Mai a réuni son Bureau Directeur ce Mardi à Charleroi.

 

Le Front wallon s'est préoccupé des faits saillants du moment notamment de la Loi qui pourrait être votée au Parlement Fédéral le 13 février. Cette Loi, en cas d'adoption, permettra d'autoriser l'euthanasie des enfants c'est à dire de leur ôter la vie.

 

Cette décision suscite de nombreuses réactions horrifiées  de par le monde qui dénoncent avec raison une Loi qui  risque des dérapages non seulement dans notre pays mais plus encore dans les pays émergents.

 

Avec les progrès de la médecine, à aucun moment, personne ne peut affirmer que la mort d'un enfant soit la seule solution d'autant plus qu'un enfant ne sait nullement ce qu'est la mort! 

 

Le Front Wallon en appelle au Roi Philippe pour qu'il ne signe pas cette Loi si elle est votée par un Parlement à la veille d'un scrutin.

 

De plus une telle décision relève de la volonté du peuple qui devrait être consulté par un référendum!

 

Le Front Wallon ne peut par ailleurs admettre que le PTB prenne désormais place aux émissions à  haute audience des chaînes de télévisions.

 

Faut-il rappeler que ce parti a soutenu le régime sanguinaire de Pol Pot ce génocidaire cambodgien, qu'il se range aux cotés du régime décrié de la Corée du Nord.

 

Le PTB a un programme axé sur le maoïsme. Il est léniniste faisant taire les atrocités qui a mis ce régime en place.

 

En conclusion le Front Wallon qui se place à droite sur l'échiquier politique wallon n'a  jamais opté pour de telles orientations, fussent-elles d'extrême droite est sanctionné sans raison par les médias qui taisent l'ensemble de ses communiqués, de ses manifestations, de ses propositions, de son programme!

 

Etant à Charleroi le Front Wallon dénonce à nouveau l'insécurité ambiante qui se déplace de quartier à quartier avec par exemple aujourd'hui le vol à l'étalage dans l'artère commerçante qu'est la rue de la Montagne. Après quatorze mois de présence à la tête de la ville Paul Magnette n'a rien modifié tout au contraire  l'évolution de la criminalité est toujours à la hausse.  

22:38 Écrit par Résistant | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.