13/04/2013

Après Gérard Depardieu,l'affaire Arnault, décidement le PS est solidement gangrené

Stop cedez le passage.jpg

UN BARBU OUI  -  UN MILLIARDAIRE  NON
 
LA CONNERIE DE LA GAUCHE EST ILLIMITEE 

 

Pour la FNW, il est d'une importance capitale de relater intégralement, ici, l'analyse du rédacteur en chef
de la nouvelle Gazette, Michel Marteau, relative à l'affaire Arnault, le milliardaire français qui, après des semaines de polémique stérile du PS, vient d'annoncer le retrait de sa demande de naturalisation belge.
 
Monsieur Michel Marteau écrit :
 
La Belgique a rejeté Arnault !
 
La Belgique, pays de fous : on naturalise à tour de bras, mais on refuse la qualité de belge à Bernard Arnault,l'un des hommes les plus riches du monde, sous de vagues prétextes juridiques, qui cachent en fait un autisme idéologique digne du XIXe siècle.
 
L'aile gauchiste et fanatique du PS triomphe, le méchant milliardaire ne viendra pas chez-nous !
Cette décision imbécile fait perdre à la Région bruxelloise au moins un milliard d'euros, sans compter lesretombées économiques pour le pays.

On en est là: oui à de vagues réfugiés qui ne parlent aucune langue nationale, n'ont aucun moyen de subsistance et ne savent même pas placer la Belgique sur une carte; non à un français fortuné et parfaitement honorable, patron (entre autre) de Vuitton, Dior et Givenchy, Héraut de l'esprit d'entreprise, capable de créer chez-nous des richesses inestimables, sans que cela nous coûte le moindre effort.
 
Au moment où nous traversons une crise financière sans précédent, le refus opposé à Bernard Arnault prend des allures de crime économique et, au-delà, témoigne d'une bêtise insondable.
Et nous force à un tragique constat: en Belgique, l'idéologie marxiste n'est pas morte. 
    
 
La 
 FNW félicite Monsieur Michel Marteau pour son courage à dénoncer ce qu'elle dénonce depuis des années, à savoir :
- Une politique PS et consorts totalement déphasées aux réalités économiques du pays.
- Une immigration coûteuse, voire très très dangereuse pour la Belgique.
 
Les commentaires de Monsieur Georges Dallemagne, CDH, Président de la commission des naturalisations de la Chambre, il dit :
- Etre déçu du retrait de la demande du patron du groupe LVMH.

Disant cela, LA  FNW reconnaît qu'il fait preuve de bon sens, mais déconne totalement dans sa déclaration :
- J'étais plutôt favorable à sa demande, sous réserve bien sûr d'examiner toutes les pièces.  
Mais, de quelles pièces s'agit-il, Monsieur Dallemagne ?    
Que Monsieur Arnault est un homme parmi les plus riches du monde ?
Que cet homme est parfaitement honorable ?
Que cet homme est patron d'un empire commercial qui va faire perdre, par votre stupidité, beaucoup d'argent à la Belgique ?
Que cet homme aurait dù se mettre à ''nu'' pour être digne de devenir belge, contrairement aux milliers de réfugiés
qui profitent des pauvres belges toujours plus pauvres ?
Que cet homme aurait eu plus de chance d'être bien accueilli sous les habits d'un imam qui prône la haine contre nous?
etc.etc...
 
Monsieur Dallemagne, quelle déception !!!   Pauvre Belgique !
 
Autres commentaires, ceux du groupe PS à la Chambre:

 
Les  députés  André Frédéric et Karine Lalieux, pour ne citer qu'eux, n'avaient jamais caché leur vive opposition à la requête de Bernard Arnault. Le premier cité déclarant :
<< La naturalisation n'est pas une braderie>>
<< Laisser penser qu'il suffit d'être riche pour devenir belge, c'est indigne >>
 
IL N'EST PAS DIFFICILE DE SAVOIR QUI EST VRAIMENT INDIGNE DANS CETTE AFFAIRE!
 
   
LE DIRECTOIRE
FNW

 

00:53 Écrit par Résistant | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.